Le coup de cœur de la semaine: les Gavottes

Madeleine de Proust pour certains, source d’inspiration culinaire pour d’autres, les crêpes-dentelle, ou Gavottes, ont su évoluer avec leur temps. Direction la Bretagne et la biscuiterie Locmaria pour découvrir le coup de coeur sucré de la semaine.

A l’image du pop-corn, du sandwich, de la tarte Tatin et d’autres erreurs culinaires, la Gavotte a été découverte par hasard quand en 1886, Katell Cornic oublie sa crêpe sur un bilig, la tôle où sont cuites les crêpes et les galettes. Cette cuisson prolongée et accidentelle rend la crêpe rigide, sans être cassante, et particulièrement goûteuse lorsqu’elle est repliée et roulée.

Katell Cornic vend alors sa découverte elle-même à Quimper et sur la Côte d’Émeraude sous le nom de crêpe-dentelle avant de transmettre son savoir-faire. Cette crêpe-dentelle est alors renommée Gavottes en 1920, par le biscuiterie du même nom située dans le quartier Locmaria, car son pliage en huit rappelle la célèbre et tournoyante danse traditionnelle bretonne.

Jusqu’en 1950, les Gavottes étaient enroulées à la main. Mais suite au succès de ces spécialités bretonnes dans l’hexagone, la fabrication se mécanise et passe de 100 à 1500 crêpes par heure et par pâtissière. Dans un souci d’authenticité, le procédé mécanique d’enroulement en huit,  reproduit le geste d’antan pour obtenir un biscuit léger, croustillant et fin.

Les Gavottes aujourd’hui se déclinent en nombreuses saveurs et formes (fourrées, enrobées, parfumées…) et les pâtissiers les utilisent comme véritable base de travail pour de nombreux desserts.

Pour le plus grand plaisir des gourmands, les Gavottes de Locmaria ont rassemblé les recettes des plus grands chefs bretons à base de crêpes dentelle dans un livre intitulé « Les Recettes Croustillantes des chefs de Bretagne« . Création et passion sont les fils conducteurs de ces recettes accessibles à tous, où les crêpes dentelles sont travaillées et sublimées!

Kalon digor ! (Bon appétit!)

Visuels: (c) Louise Barillec et Aurore Lucas; Locmaria.