Le confort des lits Vi-Spring aux confins de l’Art de Vivre !

Vi-Spring, célèbre marque de literie de luxe anglaise, participant du Rendez-vous de la Mer 2014, nous fait part du savoir-faire ancestral avec lequel il conçoit ses lits. Matières naturelles, sur-mesure, confort, qualité, tels sont les maîtres mots de Louis Lefèvre, responsable du showroom du 7e arrondissement de Paris.

(c) Rdv communication

Bonjour Monsieur, pouvez-vous svp vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Louis Lefèvre, je suis responsable du showroom du 7e arrondissement de la marque Vi-Spring qui est une marque de literie de luxe anglaise qui existe depuis 1901.

Justement, pouvez-vous nous parler du savoir-faire de cette maison ?

Le savoir-faire de Vi-Spring est assez simple à résumer. La maison n’utilise que des matériaux naturels pour réaliser des lits dans une tradition de qualité et de confort anglais. Le but étant de proposer à notre clientèle une literie entièrement personnalisable et fabriquée à la commande.

Alors, quelles sont les caractéristiques d’un matelas et d’un sommier Vi-Spring ?

Les matelas et les sommiers sont construits sur une base à ressorts autour desquels nous disposons des couches de laine, de coton, de crin / de laine, de cachemire ou de mohair, avec certaines fois de la soie afin de travailler l’accueil lorsque l’on s’allonge.

Où trouvez-vous ces matières ?

Toutes ces matières sont trouvées à différents endroits du monde pour peu qu’elles soient de bonne qualité.

Selon vous qu’est-ce que bien dormir ?

Être bien reposé au réveil et surtout ne pas avoir envie de sortir de son lit tant il est confortable. Vi-Spring offre ce confort.

Je vous invite à venir au 101 avenue de la Bourdonnais, dans le 7e arrondissement de Paris.

La maison Valombreuse : « une maison ancienne qui respecte la tradition du « brodé main »»

Valombreuse, jeune société de linge de maison, spécialisée dans le « brodé main » sur coton, mousseline, soie ou lin …, nous a fait l’honneur de sa présence au Rendez-vous de le Mer 2014. Rencontre avec l’ambassadrice de la marque, Céline Perrin et retour sur leur savoir-faire.

VISUEL-VALOMBREUSE

Bonjour Madame, tout d’abord qui êtes-vous ?

Je suis Céline Perrin, je développe la marque Valombreuse depuis plus de dix ans.

Pouvez-vous justement nous parler de cette marque ?

C’est une maison qui est ancienne, qui respecte la tradition du « brodé main ». Nous fabriquons en Europe, dans plusieurs pôles de fabrication.

Nous travaillons précisément le « brodé main » et un petit peu de machines « guidées main », soit le vrai artisanat. De plus, nous brodons sur les plus belles qualités : satin, coton, coton égyptien, percale, lin, organdi, toutes les magnifiques qualités qui existent dans les tissus.

Pouvez-vous nous parler des caractéristiques de la maison Valombreuse ? Nous expliquer en quoi elle se distingue de ses concurrents ?

C’est une maison qui est restée traditionnelle et familiale.

Avez-vous une pièce emblématique ?

On en a beaucoup. Peut-être évoquerais-je une très belle nappe stellaire vendue au Palais de l’Elysée pour Monsieur Chirac. Il s’agissait d’une nappe de douze mètres de long avec une sorte de feu d’artifice en rouge et or qui était sublime et dont il se servait, je crois, pour recevoir le Président Italien. C’était sublime !

Cependant, nous avons fait tellement de belles pièces, mais le Palais reste l’écrin de la France !

Les 15 et 16 mai derniers, à la galerie Gaggenau, s’est tenu le Rendez-vous de la Mer. Retour sur cet évènement haut en couleurs …

Depuis trois ans, l’agence RDV Communication a mis en place des « RENDEZ-VOUS » à la galerie Gaggenau, rassemblant durant deux jours, autour d’une thématique, des artisans du goût, des chefs étoilés, des grandes maisons de vins et spiritueux et des professionnels des Arts de la Table, afin d’offrir aux invités « privilégiés » des expériences culinaires, gustatives et décoratives inédites.

(c) Rdv communication

Après les Cuisines du Monde et Le Retour de Chasse, c’est La Mer qui était à l’honneur les 15 & 16 mai derniers, avec comme invité l’Italie.

Ainsi la grande marque de voiture italienne Lancia avait choisi de participer à cet évènement pour célébrer l’Art de Vivre et la Gastronomie à l’italienne !

(c) Rdv communication

Les invités pouvaient s’inscrire aux Leçons de Cuisine de la Mer, animées par le chef étoilé Jean-Louis Nomicos, qui pour cette occasion avait créé et réalisé en direct deux recettes de poissons aux saveurs Méditerranéennes :

  • * Bar de ligne en vapeur de fenouil sec, artichauts poivrades en barigoule
  • *Daurade royale de ligne en fine panure de marjolaine cuite à la plancha, sauce vierge aux olives taggiasques

 

(c) Rdv communication

Ces superbes recettes étaient mises en scène avec le service de table Versace « Trésors de la Mer », disposé lui-même sur une nappe « Dentelles de Corail », brodée spécialement pour cette occasion par la maison Valombreuse.

IMG_0216

Le Chef Messina permettait aux invités de continuer ce tour d’Italie par la découverte et la dégustation d’une très belle sélection de produits de sa Sicile natale : tomates, mozarella di buffala, conserves de poissons, huiles, vins, …

(c) Rdv communication

Avant de prendre entre 12h et 14h, les commandes de la cuisine Gaggenau pour réaliser en direct des plats typiques de la cuisine sicilienne : des risottos aux fruits de mers, aux légumes et à l’encre de seiche.

(c) Rdv communication

Une « suite » bord de mer était présentée grâce à la coordination des maisons Vi-Spring pour le lit, Valombreuse pour les parures de draps et le linge de maison et Versace pour un service petit déjeuner ; le tout sous les couleurs des toiles de l’artiste peintre Christophe Curien.

(c) rdv communication

Cette visite se terminait par une note sucrée, sous le soleil, avec la dégustation de sorbets artisanaux du glacier Amorino, présent dans la cour de l’hôtel particulier.

(c) Rdv communication

Pour clore ce Rendez-vous de la Mer, une rencontre professionnelle était organisée par notre partenaire Armara, un des principaux fournisseurs de produits de la mer auprès des chefs étoilés de la capitale.

(c) Rdv communication

Une dégustation de homards cuits à la plancha, de tarama au corail d’oursin, de tarama de cabillaud et de caviar de Gironde, était accompagnée de quelques bulles de champagne de la cuvée « Veuve Clicquot Ponsardine », clin d’œil de la prestigieuse maison Veuve Clicquot.

IMG_0027

Cette soirée a permis aux chefs et aux professionnels du secteur, d’échanger et de se rencontrer dans un espace convivial et approprié.

 

 

Mariana Garcia Cano : « Les objets Origen incarnent la Patagonie. »

Origen, entreprise de design venue tout droit de Patagonie, est une véritable ambassadrice du savoir-faire d’ébénistes, menuisiers et tisseurs argentins. Couvertures en peaux de chèvre, plateaux en argent massif, porte-bouteille en corne, lustres en bois de cerfs, tables en bois et en cuir, chaque objet est inspiré de l’histoire et de la culture argentine. Rencontre avec la créatrice d’Origen, Mariana Garcia Cano.

Qu’est-ce qu’Origen ?

Mariana Garcia Cano : Origen est une marque de Patagonie Argentine. Nous habitons au sud, dans la montagne. Je suis moi-même née à Ushuaia. La Patagonie est dans mon sang. Il y a 22 ans, j’ai commencé avec la décoration d’hôtels, de maisons d’étrangers installés en Argentine. Il y a énormément de Français qui habitent en Patagonie, qui possèdent des résidences secondaires, des maisons extraordinaires avec d’immenses terrains – de plusieurs hectares ! Nous avons commencé par faire de la décoration typique, avec de nombreux objets originaires d’Argentine, du peuple indien argentin.

(c) Jean RiZ

Ce qui est intéressant en Patagonie, c’est cette influence incroyable de l’Europe. Cette région est très jeune. La ville où j’habite a été fondée en 1903 et avant cette date, il n’y avait que des peuples autochtones ! Les Espagnols ne sont arrivés qu’en 1880 et ont découvert la Patagonie très tard, contrairement au reste de l’Amérique du Sud. C’est l’influence des Allemands, des Suisses, des Autrichiens, des Italiens, arrivés en 1920, puis pendant la guerre, qui se répercute aujourd’hui sur la décoration intérieure et sur l’architecture. En effet, on retrouve des similarités avec la décoration des Alpes. J’ai donc trouvé très intéressant de travailler avec des produits originaires de Patagonie : les fourrures (le renard gris et roux de la Terre de Feu, le lapin), les poils de guanaco, de lama, d’alpaca, la chèvre des plateaux de Patagonie, les bois de cerf trouvés dans les forêts, les plateaux en métal massif ornés de cornes inspirés d’objets vieux de 400 ans… C’est pour cela que ma marque s’intitule « Origen », qui signifie « Origine », mon origine.

(c) Jean RiZ

Comment sont fabriqués les produits Origen ?

MGC : Des artisans originaires de Patagonie travaillent tous les produits. Ces produits luxueux sont travaillés par des gens très simples. Tous nos objets sont fabriqués à la main. Il n’y a pas de production à la chaîne. Un hôtel nous dit « J’ai besoin de dix seaux à champagne de 37cmx43cm », nous répondons à leur demande sur-mesure. Tout est artisanal.

(c) Jean RiZ

Cette origine, cette artisanat, cette qualité, sont-ce des qualités que vos clients recherchent?

MGC : Oui. J’en ai constamment la preuve ! Les personnes me connaissent et reconnaissent mon travail car il est vraiment typique de l’Argentine. Et le bouche-à-oreille fonctionne ! Je pense qu’en plus, les clients attendent un certain niveau d’exigence. Mes produits représentent véritablement l’Argentine.

(c) Jean RiZ

Visuels : © Jean RiZ