Côté Plage : Best of Deauville et Cabourg

Après avoir sillonné les côtes françaises tout l’été, retrouvez toute cette semaine le best-of de notre Tour de France des plus belles plages !

Départ du périple de deux mois, la Basse-Normandie, dans deux villes incontournables de la Manche, renommées pour leurs plages, leurs promenades et leur culture de l’image: Deauville et Cabourg. Deauville était à l’origine une petite station balnéaire bourgeoise qui, après l’investissement de mécène, devient une ville prestigieuse où le tout Paris aime à se promener. La ville de Cabourg, quant à elle, est une destination prisée pour les bains de mer qui a vu sa popularité augmenter au fil des années et des développements urbains. L’histoire des deux villes se raconte ici.

(c) Cabourg

Nicolas Cherrier, à la tête de l’épicerie fine Le Fils du Pôvre, a été le premier à nous ouvrir les portes de son commerce. Pour lui, « la gastronomie normande a des qualités qu’il faut mettre en avant ». Et la qualité, c’est exactement ce que Nicolas Cherrier promeut dans son magasin : « Je suis tout le temps à la recherche de petits producteurs et j’essaie de trouver des choses que l’on ne trouve pas partout. Sinon je ne vois pas l’intérêt, » explique-t-il, « Les gens recherchent d’une part la qualité, d’autre part des produits qui sortent de l’ordinaire! » Retrouvez ici l’interview de Nicolas Cherrier.

(c) Le Fils du Pôvre

Il est une adresse à Cabourg qui est absolument irrésistible pour les locaux et les touristes : Le Baligan. A sa tête, Arnaud Goupil, chef cuisinier de talent. « On avait un concept [pour le restaurant], » explique-t-il « présenter le poisson directement au client. En effet, tous les poissons sont issus de pêche locale et des ports locaux. On va directement les acheter au pêcheur. » La marque de fabrique du restaurant est la fraîcheur du produit et sa mise en valeur. « Je ne suis pas forcément un artiste des produits de la mer, » admet le chef « mais j’ai toujours aimé mettre en valeur un produit sans oublier le produit en lui-même. Chez nous, c’est toujours le produit qui est mis en avant. On ne le cache pas derrière des épices, ni derrière des garnitures haut de gamme. » La suite de l’interview d’Arnaud Goupil ici .

(c) Le Baligan

Arnaud Goupil, chef cuisinier du restaurant Le Baligan, nous a souhaité partager un classique du restaurant dans lequel il travaille : Une Bouillabaisse façon cabourgeaise. La suite de l’interview d’Arnaud Goupil ici .

(c) Le Baligan

A Cabourg, le carnet d’adresses était un concentré de charcuterie fine (Le fils du Pôvre, 31, avenue de la Mer, 02 31 91 75 51), de bar à cocktails (Chez Guillou, 4, avenue de la Mer) et de gastronomie (Le Hasting’s, 2, avenue de la Mer, 02 31 24 33 09). Deauville était un concentré d’épicerie fine (Les accords Parfaits, 13, place du marché, 02 31 81 42 42), de biscuiterie (La Trinitaine, 40 rue Désiré le Hoc, 02 97 55 02 04) et de gastronomie (Le Spinnaker, 52 rue Mirabeau, 02 31 88 24 40). La suite de l’interview d’Arnaud Goupil ici .

(c) Deauville

Une très belle destination qui a enchanté nos yeux et nos papilles!

Crédits photos : www.belles-photos.net