Haviland et Quagliotti revisitent le « Tea-Time »

Direction la Grande-Bretagne en cette deuxième journée du Rendez-vous des Arts Culinaires. Roses, sucriers et théières agrémentent cette nouvelle table créée par Haviland et Quagliotti, tout en douceur et romantisme…

Jubilé de la Reine d’Angleterre, Jeux Olympiques de Londres… L’Angleterre est célébrée cette année sous toutes ses coutures, ce n’est donc pas un hasard si la Grande-Bretagne est invitée aux Rendez-vous des Arts Culinaires. A cette occasion, les maisons Haviland et Quagliotti ont reproduit l’Angleterre sur leur table, avec l’audace de la « British Touch ».

Il suffit de regarder la table créée par Haviland pour se voir transporter à un « high-tea » royal. Assiettes fleuries, crémier, théière, sucrier, porte-douceur et tasses de la collection Louveciennes agrémentent la table. Ornée de roses et d’illustrations pastorales, cette porcelaine fait écho à celle retrouvée au sein des maisons britanniques et sur les tables de la famille royale. L’une des plus classiques d’Haviland et un best-seller de la maison, cette collection a notamment été choisie pour apparaître dans le film Intouchables d’Eric Toledano et Olivier Nakache.

La collection Colorblock accompagne la collection Louveciennes. Haviland a choisi de faire figurer des pièces de couleur brique sur la table de présentation, pour rappeler les tons des immeubles britanniques.

Une table britannique ne serait pas complète sans une touche décalée. La coquetier de Serge Mansau, « Quoi de N’Oeuf! » fait ainsi son apparition au sein d’une table à priori classique. A propos de sa création, il explique que « pour faire un objet il faut deux choses qui en elles-mêmes n’ont pas de rapport et entrent en vibration: une coquille vide sur la jambe d’un verre cristal, un simple coquetier. Art et fonction. Usage et poésie. L’autre côté de l’utile. La preuve par l’œuf. »

Quagliotti a choisi pour cette journée de la Grande-Bretagne de présenter une nappe aux motifs d’arabesques, de couleur vert d’eau pour rappeler le feuillage des rosiers anglais et mettre en valeur la porcelaine. Elle amène une touche romantique à l’ensemble.

Le fleuriste René Veyrat, qui agrémente chaque jour la table de fleurs fraîches assorties au thème du jour, a choisi de détourner les verres Royal de Champagne, en cristal soufflé, en leur donnant un nouvel usage : de verres de dégustation ils deviennent vases et décorations pour le plus grand esthétisme, légèrement décalé. So British !

Visuels : (c) Louise Barillec et Aurore Lucas